Menu
Construire & Déco

Quelles différences entre décoration et architecture d’intérieur ?

Vers qui se tourner pour l’aménagement de votre chalet locatif ? Vers un architecte d’intérieur ou un décorateur ?

Afin de trouver le parfait équilibre entre fonctionnalité et esthétique, réussir à préserver le budget alloué et les perspectives de rentabilité, nous expliquons la différence entre architecture d’intérieur et décoration.

Voyons comment la complémentarité entre ces deux domaines d’expertise peut aider à proposer une expérience inoubliable aux locataires.


Plans d'un logement et échantillons de couleurs.
Que privilégier pour un chalet locatif, la décoration ou l’architecture d’intérieur ? ©Canva

La décoration intérieure : l’esthétique et le style

La décoration intérieure, la “déco”, est l’art de donner vie à un espace. Il s’agit de l’ensemble des choix esthétiques qui transforment un espace vide en un lieu chaleureux et accueillant. 

La palette déco : couleurs, textures, meubles et éclairage

La décoration intérieure consiste à choisir judicieusement chaque élément qui compose un espace. 

Cela comprend la sélection de couleurs pour les murs, les revêtements de sol et les éléments de décoration, ainsi que le choix des textures qui créent une sensation de confort et d’harmonie. 

Les meubles sont sélectionnés en fonction de leur fonctionnalité et de leur esthétique. Les accessoires, quant à eux, comme les coussins, les rideaux et les œuvres d’art, ajoutent des touches de personnalité. 

La touche finale, l’éclairage, est un élément crucial de la décoration intérieure, car il influence l’ambiance générale de l’espace.

Salon à la décoration épurée avec vue sur les montagnes.
Le salon du chalet Les Moulins d’Angelina, à Séez, une association réussie entre décoration et architecture d’intérieur.

Influencer l’ambiance, le confort et le caractère d’un espace

La décoration intérieure va bien au-delà de l’aspect visuel. Elle joue un rôle déterminant dans la création d’une atmosphère particulière. 

Par exemple, l’utilisation de couleurs vives peut apporter une énergie dynamique. Des tons plus doux peuvent créer une ambiance apaisante. Des choix judicieux de meubles et d’accessoires permettent de créer des espaces fonctionnels et pratiques, ou au contraire, douillets et sécurisants.

Enfin, la décoration intérieure peut donner un caractère unique à un espace, refléter la personnalité de son propriétaire. Elle peut également créer une ambiance spécifique en accord avec le but de l’espace. 

Une décoration intérieure bien pensée peut véritablement transformer un chalet locatif en une escapade de rêve pour les voyageurs. Elle permet de trouver le juste équilibre entre “décoration universellement appréciée” et “image de marque inimitable”.

Façade d'un chalet illuminée de nuit.
La façade illuminée du chalet Marinaka, à La Clusaz, nous montre l’importance que revêt l’éclairage dans la décoration.

L’architecture d’intérieur, au delà de la décoration

L’architecture d’intérieur occupe une place de premier plan dans la création d’un environnement intérieur. Cette discipline s’articule autour de plusieurs éléments cruciaux qui convergent pour façonner l’espace intérieur de manière significative. 

La conception d’un espace : structure, matériaux, circulation

L’architecture d’intérieur est bien plus qu’une simple question de décoration. Elle englobe la planification complète d’un espace pour qu’il soit fonctionnel et visuellement attrayant. Elle se penche sur les aspects structurels et spatiaux, en considérant la disposition des éléments et la manière dont ils interagissent pour répondre aux besoins spécifiques de l’utilisateur. 

Par exemple, la circulation des occupants, c’est-à-dire la manière dont ils se déplacent à travers l’espace, est un aspect central de l’architecture d’intérieur. Un espace de vie se doit d’être fluide et intuitif à utiliser.

Le choix des matériaux de construction est également important pour répondre aux besoins spécifiques des vacanciers. L’enjeu ici est de garantir la  durabilité et l’esthétique de l’espace ainsi que la bonne conception des éléments fonctionnels (cuisines, salles de bains).

Chambre doubleau style montagnard.
Du bois clair et des tissus douillets, cette chambre du chalet Oscar, aux Gets, est un parfait exemple de décoration réussie.

L’architecture d’intérieur au service de la rentabilité

Par ailleurs, chaque centimètre carré doit être utilisé au maximum de son potentiel. L’architecture d’intérieur commence donc par une analyse approfondie de l’espace disponible. La planification spatiale est cruciale pour déterminer la disposition des pièces, leur taille, leur forme et leur fonction. 

Ce paramètre est stratégique dans le secteur de la location saisonnière. Un espace optimisé permet d’accueillir davantage de locataires de la façon la plus confortable possible. Cela impactera positivement la rentabilité du bien. 

Immense table à manger dressée dans une pièce boisée.
Le chalet Happyview, au Grand Bornand, peut accueillir 23 personnes : un exemple d’optimisation de l’espace.

La complémentarité entre architecture d’intérieur et décoration 

Les deux corps de métiers coopèrent fréquemment

Dans le monde de la conception intérieure, faire appel à l’architecture d’intérieur et la décoration est une pratique courante pour garantir un résultat exceptionnel.

Les architectes d’intérieur se concentreront sur la structure et la disposition spatiale, tandis que les décorateurs choisiront les éléments esthétique. Par exemple, l’architecte d’intérieur peut concevoir une cuisine moderne et ergonomique. En parallèle, le décorateur sélectionne des finitions et des accessoires qui la transforment en un espace chaleureux et accueillant.

La polyvalence des architectes d’intérieur

De nombreux architectes d’intérieur sont polyvalents. Leur formation englobe souvent à la fois les aspects structurels et esthétiques de la conception intérieure. Cela signifie qu’ils sont en mesure de concevoir des espaces de manière holistique. Ils intègrent alors la planification spatiale avec la sélection idéale de couleurs, de matériaux et de meubles.

Cette double expertise permet de rationaliser le processus de conception, de garantir une cohérence esthétique et de s’assurer que la forme suit la fonction.

Croquis en perspective d'une maison.
Les architectes d’intérieur sont souvent polyvalent et maîtrisent également la décoration. ©Canva

La collaboration pendant un projet d’investissement

Différence de tarifs entre décorateur et architecte d’intérieur 

Un architecte d’intérieur bénéficie d’une formation plus approfondie. Il est qualifié pour gérer des tâches plus complexes comme la création de plans, l’optimisation de l’espace, et la coordination des travaux de construction. Cette expertise supplémentaire se reflète généralement dans des honoraires plus élevés par rapport à ceux d’un décorateur d’intérieur.

Les architectes d’intérieur facturent généralement à l’heure ou au mètre carré en fonction de la taille – et parfois de la complexité – du projet. 

Pour la prise en charge complète d’un chalet, y compris la conception structurelle et la gestion de projet, les tarifs peuvent varier de 10 000€ à 50 000€.

Les décorateurs d’intérieur quant à eux, factureront entre 50€ et 200€ par heure de travail. Pour un chalet alpin de taille moyenne, la décoration intérieure oscille entre 5 000€ et 20 000€. Le montant final des honoraires dépendra notamment de la complexité et la gamme de meubles et d’accessoires choisis.

Vue d'en haut d'un plan de travail avec plans, nuanciers et tasse de café.
Les architectes d’intérieur facturent souvent davantage que les décorateurs. ©Canva

Répartir un budget entre les deux domaines d’expertise

La répartition du budget entre décorateur d’intérieur et architecte d’intérieur dépend en grande partie de la portée du projet et des priorités du propriétaire.

En règle générale, il est conseillé d’allouer une plus grande part du budget à l’architecte d’intérieur pour la phase de conception structurelle et de planification spatiale. Une répartition générale efficace pourrait être de 70% pour l’architecte d’intérieur et 30% pour le décorateur.

À quelle étape du projet contacter ces professionnels ?

Il est préférable de contacter les professionnels dès le début du projet. Cela est valable qu’il s’agisse d’une construction ou d’un achat de bien déjà existant.

L’architecte d’intérieur peut être impliqué dès la phase de conception architecturale pour garantir que la disposition des pièces, la circulation et les aspects structurels répondent aux besoins spécifiques des chalets alpins. Même si le décorateur n’intervient à priori que par la suite, il aura besoin de travailler en amont sur votre projet. Il faut en effet compter de plusieurs semaines à plusieurs mois pour définir les plans et effectuer des recherches auprès d’artisans ou dans des magasins.

Gros plan d'un plan de logement en couleur.
La meilleure option : faire appel à un architecte d’intérieur et à un décorateur. ©Canva

Peut-on se passer de l’un ou de l’autre ?

Il est possible de se passer de l’un ou de l’autre de ces deux corps de métiers. Cela dépendra des besoins spécifiques du projet. 

Se passer de l’architecture d’intérieur

Dans certains cas, lorsque la structure spatiale de l’espace est déjà bien définie ou ne nécessite pas de modifications majeures, il est possible de se concentrer principalement sur la décoration intérieure. Par exemple, dans une maison existante où l’agencement des pièce convient, une refonte architecturale majeure n’est peut-être pas nécessaire.

Pour les projets de rénovation légère ou de simple mise à jour esthétique, un propriétaire peut choisir de travailler principalement avec un décorateur d’intérieur. Celui-ci pourra alors se concentrer sur le rafraîchissement de l’apparence de l’espace sans apporter de changements structuraux importants.

Plans 3D d'un logement.
Est-il possible de se passer de l’expertise d’un décorateur d’intérieur ? ©Canva

Se passer de la décoration 

Si le principal objectif est d’optimiser la fonctionnalité et la structure d’un espace, et que l’aspect esthétique est moins prioritaire, il est possible de se concentrer davantage sur l’architecture d’intérieur. Ce serait le cas par exemple, dans un environnement commercial, industriel ou hospitalier. Dans ces environnements, la décoration peut être minimale et uniquement axée sur la praticité.

Dans certains cas, un budget limité peut également entraîner une décision de se concentrer principalement sur l’architecture d’intérieur. La décoration sera alors reportée à une étape ultérieure, lorsque les ressources seront disponibles.

Cependant, cela peut donner lieu à un intérieur fonctionnel mais austère. L’ambiance, le caractère et le confort peuvent être compromis sans une attention appropriée à l’esthétique.

Ainsi, il est techniquement possible de se passer de l’un ou de l’autre en fonction des circonstances. Toutefois, il est généralement conseillé de considérer la complémentarité entre architecture d’intérieur et décoration pour obtenir les meilleurs résultats. 

Coopération, communication et polyvalences ont les piliers de la synergie entre architecture et décoration d’intérieur. Pour les propriétaires de chalets locatifs, comprendre cette complémentarité peut les aider à tirer le meilleur parti de leurs projets.

Les exigences particulières des chalets alpins

Les propriétaires qui désirent ouvrir leur chalet à la location saisonnière, auront tout intérêt à faire appel à un architecte d’intérieur. Il sera le mieux placé pour répondre aux exigences particulières de ce type de biens. Cette recommandation est encore plus valable lorsqu’il s’agit d’une nouvelle construction.

Mains d'une personne travaillant sur des plans 2D.
Optimiser l’espace dans un chalet permet d’accueillir davantage de vacanciers. ©Canva

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) d’une commune

Les architectes d’intérieur, en général, ont une connaissance de base des règlements et des normes de construction applicables à leur domaine d’activité. Cela inclut une compréhension générale des Plans Locaux d’Urbanisme (PLU), qui déterminent les contraintes de conception d’un projet.

Ces directives visent à préserver la cohérence architecturale dans un village donné. À titre d’exemple, il est possible de citer certaines exigences esthétiques, comme la couleur des façades, des restrictions sur les plantations pour les haies, des réglementations concernant l’emplacement et la taille des fenêtres, etc.

Les aménagements requis en la location saisonnière

Les normes et les exigences peuvent différer de celles d’une résidence principale, donc une planification minutieuse est nécessaire pour répondre aux besoins des locataires saisonniers tout en respectant les réglementations en vigueur. Un architecte d’intérieur saura tenir compte :

  • De la législation en vigueur : cela peut inclure la conformité aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (normes PMR), la résistance au feu et à l’eau, ainsi qu’une isolation adaptée aux conditions climatiques rigoureuses des Alpes ;
  • Des attentes des vacanciers : un chalet haut de gamme doit proposer des éléments uniques de bien-être (hammams, saunas), de confort (des suites complètes plutôt que des chambres) ou encore de praticité (des espaces de rangement spécialement conçus pour les équipements de ski, par exemple).
Local à ski du Chalet Meringue, au Grand Bornand.
Un local à ski organisé, comme celui du chalet Meringue, au Grand Bornand, est un plus aux yeux des vacanciers.

Comprendre la complémentarité qui existe entre décoration et architecture d’intérieur vous aidera à tirer le meilleur de votre propriété ou de votre projet de construction.

Cet article vous a plu ? Consultez dès à présent d’autres sujets en lien tels que :

Si vous souhaitez échanger et vous faire accompagner dans votre projet d’investissement locatif, contactez nos experts. Avec un portefeuille de plus de 150 chalets en gestion locative, OVO Network vous aide à maximiser vos revenus locatifs ainsi que votre taux d’occupation.

Découvrez également combien vous pouvez gagner en louant votre chalet grâce à notre calculateur de revenus locatifs.

Pour recevoir nos conseils d’experts à propos de la gestion d’une entreprise de location de vacances et prendre connaissance des dernières nouvelles du secteur, inscrivez-vous à notre newsletter.

À propos de l'auteur

Bonjour, je suis Ursula, rédactrice web freelance pour OVO Network. Si vous ne me trouvez pas ici, c'est que je suis probablement en train de travailler sur mon propre blog, ou alors partie faire du trail en forêt!

Abonnez-vous à notre newsletter mensuel

Recevez des conseils sur la gestion de propriété, des commentaires d'experts et les dernières nouvelles de l'industrie de la location saisonnière